2006

30.08.06 -  AVS et Banque Nationale : faits et chiffres à connaître

Consolider l’AVS au moyen d’une partie des bénéfices nets de la BNS, donc sans pénaliser les salariés, ni augmenter les charges des entreprises, tout en sauvegardant les prestations actuelles, est parfaitement possible. L’idée a été lancée en 1999 par le meilleur connaisseur du dossier, dans toutes ses dimensions, l’ancien conseiller fédéral socialiste Hans-Peter Tschudi. La droite économique et les partis à sa botte combattent cette initiative. A part l’habituelle artillerie anti-gauche, deux éléments méritent une mise au point : les moyens et l’indépendance de la BNS.

30.08.06 -  L’initiative pour l’AVS a de bonnes chances de passer : la population tient à consolider l’AVS

Les partisan-e-s de l’initiative pour l’AVS ont de bonnes chances de l’emporter le 24 septembre prochain. Selon le premier sondage SSR qui vient d’être diffusé, 61% des personnes interrogées ont l’intention de voter OUI à l’initiative « Bénéfices de la Banque nationale pour l'AVS ». Elles sont mêmes 66% à estimer qu’il s’agit d’une solution susceptible de garantir le financement du premier pilier. Cela est encourageant. Mais il serait fatal de vouloir se reposer sur ses lauriers. Car nos adversaires – en premier lieu les conseillers fédéraux Merz et Leuthard et le directeur de la BNS Jean-Pierre Roth – vont tout mettre en œuvre ces prochains jours pour faire douter le peuple. Nous devrons donc nous battre sans relâcher l’effort jusqu’au dernier jour.

30.08.06 -  Des promesses à honorer

Nul besoin d’être sourd pour ne pas entendre. Regardons le Conseil fédéral. La population plébiscite les articles constitutionnels sur la formation, reconnaissant ainsi que ce domaine mérite une place dans nos textes fondamentaux. Et que font les sept sages à peine quelques mois plus tard? Ils se comportent comme si le débat sur l’avenir de l’instruction publique, de la formation professionnelle, des Hautes écoles n’avait pas eu lieu, comme si les cantons ne s’étaient pas engagés à collaborer en matière d’éducation, comme si, au fond, rien ne s’était passé. Ainsi économisant sa générosité, le Conseil fédéral a décidé, durant l’été, de prévoir une croissance de 4,5% des crédits destinés au domaine de la formation et de la recherche.

30.08.06 -  Contre la prolifération des armes à feu et la hausse des suicides par arme à feu

On estime que 2 millions d’armes à feu sont en circulation en Suisse. Le taux de suicide est élevé, et les armes à feu sont la première méthode de suicide. Chaque jour, une personne se tue de cette façon dans notre pays. Le PS s’engage pour limiter la disponibilité des armes à feu, dans un but de prévention de la violence et du suicide. Cette prévention est efficace, comme le montre une nouvelle étude suisse. Dans les pays où la disponibilité des armes à feu a été réduite ces deux dernières décennies, le nombre des suicides par arme à feu a nettement reculé, communique l'Université de Zurich. Le nombre total des suicides également.

16.08.06 -  Des promesses à honorer.

Nul besoin d’être sourd pour ne pas entendre. Regardons le Conseil fédéral. La population plébiscite les articles constitutionnels sur la formation, reconnaissant ainsi que ce domaine mérite une place dans nos textes fondamentaux. Et que font les sept sages à peine quelques mois plus tard? Ils se comportent comme si le débat sur l’avenir de l’instruction publique, de la formation professionnelle, des Hautes écoles n’avait pas eu lieu, comme si les cantons ne s’étaient pas engagés à collaborer en matière d’éducation, comme si, au fond, rien ne s’était passé. Ainsi économisant sa générosité, le Conseil fédéral a décidé, durant l’été, de prévoir une croissance de 4,5% des crédits destinés au domaine de la formation et de la recherche.

16.08.06 -  L’apocalypse est agendée pour le 25 septembre

Les premiers sondages s’annoncent plutôt bons, voire très bons, pour notre initiative populaire en faveur de l’AVS qui sera soumise au vote le 24 septembre prochain. Selon une enquête récemment publiée par l’hebdomadaire CASH, 55% des personnes interrogées disent OUI à l’initiative, contre 17% seulement de NON. Cela trouble apparemment beaucoup nos adversaires. D’où leur réaction à vif et quelque peu désordonnée: ils nous accusent de mentir et de peindre le diable sur la muraille. « Le PS ment aux seniors », affirme ainsi le secrétaire général du PRD Guido Schommer. Plusieurs représentant-e-s du PDC reprennent ces accusations.

16.08.06 -  Proche Orient : La cohérence de Micheline Calmy-Rey, un atout pour la Suisse

Les armes se sont tues. Mais à tout moment, la fragile suspension des actes de destruction peut reprendre. La diplomatie doit faire vite. Mais surtout les acteurs majeurs du conflit et leurs parrains sont l’obligation morale à l’égard des populations concernées, des peuples de la région et plus largement de l’humanité de construire une réelle paix juste et durable. Cette paix ne peux être atteinte que si chaque Etat et chaque peuple de la région bénéficie de son droit d’exister, de sa dignité, de sa sécurité et de sa totale souveraineté. Cela vaut certainement pour Israël, mais aussi pour le Liban et surtout pour la Palestine et le peuple palestinien quelque peu oubliés en raison du fracas des bombes sur Beyrouth, Tyr ou Qana.

16.08.06 -  La population veut garantir l’AVS et consolider les rentes

Selon un sondage du magazine CASH, 55% des personnes interrogées approuvent l’initiative pour l’AVS qui sera mise en votation le 24 septembre prochain – le PS redouble d’efforts dans sa campagne

16.08.06 -  Le 24 septembre, les milieux culturels diront aussi NON à une loi sur l’asile inhumaine

Plus de 700 artistes s’engagent contre la révision de la loi sur l’asile« La Suisse a apporté une contribution essentielle à la création du nouveau Conseil des droits de l’homme. Dans le même temps, elle envisage d’abolir les droits humains à ses frontières. Vous avez dit incohérent ? » relève le texte du manifeste rédigé par Franz Hohler. Un manifeste signé par 700 artistes qui appellent à rejeter une loi sur l’asile inhumaine le 24 septembre. Il sera largement diffusé dans le cadre d’un véritable « Tour de Suisse » qui sera également marqué par plusieurs projections publiques d’ « Expulsé », l’édifiant documentaire d’Irène Marty ainsi que par l’exposition de sculptures signées Carl Bucher dans les principales villes du pays.

16.08.06 -  Un geste fort contre une loi sur l’asile indigne de la Suisse

En tant que politicienne passionnée par la culture, je me réjouis bien évidemment de ce geste fort de centaines d’écrivains, d’artistes, d’actrices et d’acteurs, de chanteuses et chanteurs, de musiciennes et musiciens, des réalisatrices et de réalisateurs, de metteuses et metteurs en scènes, de philosophes, d’architectes. Bref, de professionnelles et professionnels de la culture contre une loi sur l’asile indigne de la Suisse.

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?