2007

14.08.07 -  Une voix pour le PS est une voix pour la Cinquième Suisse

« Nous sommes le parti qui s’engage le plus pour une Suisse ouverte et pour une véritable participation des Suissesses et Suisses de l’étranger, au lieu de présenter des candidatures alibi », souligne le conseiller national Carlo Sommaruga à propos de la campagne du PS destinée aux Suissesses et aux Suisses de l’étranger. Le PS se bat depuis toujours pour une Suisse ouverte au monde et exige, par le biais d’un paquet d’interventions parlementaires, une véritable participation politique de la Cinquième Suisse. Le site Internet qui lui est consacré sera mis en ligne aujourd'hui encore à cette adresse.

13.08.07 -  Le PS en tournée pour une Suisse plus juste

« A l’heure où la politique fiscale s’invite dans la campagne en vue des élections fédérales, le PS Suisse et les candidat-e-s socialistes entament la dernière ligne droite de leur campagne et descendent dans la rue pour dialoguer avec les citoyennes et les citoyens sur les meilleurs moyens d’en finir avec les privilèges réservés aux mieux lotis », relève le secrétaire génral du PS Suisse Thomas Christen. Dès aujourd’hui et jusqu’au 15 septembre, la caravane du PS fera étape dans une trentaine de villes dans toute la Suisse pour y mener plus de 50 actions. Objectif : récolter les ultimes signatures en vue du dépôt de son initiative pour des impôts équitables, mais aussi distribuer son matériel de campagne et faire la promotion des nouvelles formes d’adhésion au PS Suisse.

13.08.07 -  Redistribution des richesses du bas vers le haut – Affaiblissement de l’Etat

Depuis peu Hans-Rudolf Merz et le parti radical chantent les louanges du taux d’imposition unique (flat-tax). Mais ils ont déjà fait part cette année de leurs véritables intentions : supprimer l’impôt fédéral direct pour les personnes physiques et morales. Dénominateur commun de ces projets : des rabais fiscaux pour les plus riches contribuables et donc une charge plus lourde pour les revenus modestes et moyens (par l’augmentation des taxes et des impôts indirects) de même qu’un tour de vis supplémentaire s’agissant des engagements de l’Etat. Plutôt qu’une répartition équitable de la charge fiscale qui permettrait d’investir dans ce qui fait la force de notre pays, ils préfèrent faire cadeau de quelques milliers de francs à celles et ceux qui n’en n’ont nul besoin. Le PS entend bien s’opposer avec détermination à cette dérive anti-sociale et poursuivre son engagement pour plus de justice fiscale.

12.08.07 -  « Monsieur Merz, jouez donc cartes sur table ! »

« Tant que Hans-Rudolf Merz se refusera à faire état des conséquences concrètes de son nouveau projet fiscal, il faut partir du principe qu’il sera surtout favorable aux plus riches et que ce sont les bas et moyens revenus qui paieront la facture » relève le président du PS Hans-Jürg Fehr à propos de l’idée d’un taux linéaire pour l’impôt fédéral direct lancée aujourd’hui dans la presse dominicale. Force est en effet de constater que les réformes entreprises jusqu’ici par le conseiller fédéral radical vont toutes dans le même sens: des rabais fiscaux accordés aux contribuables les plus aisés au détriment de tous les autres qui doivent en outre subir la réduction des prestations de l’Etat.

08.08.07 -  Dopage : enfin des propositions concrètes

«Le PS salue les mesures présentées conjointement, ce mercredi, par l’Office fédéral du sport (OFSPO) et Swiss Olympic pour muscler la lutte contre le dopage. Voilà qui tranche enfin avec l’attentisme manifesté jusqu’ici par le Conseil fédéral dans ce dossier», relève la conseillère nationale Pascale Bruderer. Pour le PS, ces propositions vont dans le bon sens, celui qu’il indiquait d’ailleurs la semaine dernière à l’occasion de la présentation de son papier de position consacré au sport et à la politique en la matière. Il attend désormais que les procédures s’accélèrent. Qu’il s’agisse de la ratification de la convention de l’UNESCO contre le dopage et surtout de la création d’une agence nationale de lutte contre le dopage (ANA) dotée de moyens suffisants pour mener à bien sa mission.

07.08.07 -  Une injustice à corriger !

« Grâce à l’aboutissement du référendum contre le projet de réforme de l’imposition des entreprises, les citoyennes et citoyens auront l’occasion de corriger l’injustice qui verrait quelques dizaines de milliers d’actionnaires très aisés privilégiés par rapport à l’immense majorité des contribuables » souligne le président du PS Hans-Jürg Fehr. Au total, la Chancellerie fédérale a validé près de 58'000 signatures recueillies par une large coalition de partis et d’organisations. La votation populaire devrait vraisemblablement se tenir en février de l’année prochaine.

03.08.07 -  Un sport sain pour toutes et tous

«La Confédération doit s’engager activement sur le plan sportif et mener une politique qui permette tant d’encourager les activités physiques de tout un chacun, de celles des sportives et sportifs de pointe tout en évitant les dérives du dopage », a déclaré le président du PS Hans-Jürg Fehr, ce vendredi, à l’occasion d’une conférence de presse de présentation d’un papier de position consacré au sport et à la politique en la matière. Pour le PS, la création d’une agence nationale de lutte contre le dopage centralisée est indispensable et il s’agit, par ailleurs, d’élargir la marge de manoeuvre de la justice afin que la tricherie et la mise en danger de l’intégrité physique des sportifs puissent être endiguées. Dans ce document de fond, le PS fait également part de ses revendications liées au sport de masse. Elles vont de l’élargissement de l’offre de « Jeunesse et Sport » en passant par l’égalité des sexes et le développement des infrastructures sportives dans les cantons. Pour ce qui est du soutien aux sportifs de pointe, le PS est en faveur d’un accompagnement qui leur permette de mener leur carrière dans les meilleures conditions.

01.08.07 -  Le succès d'une Suisse moderne et ouverte

« Le fait que Micheline Calmy-Rey ait tenu bon et soit parvenue à prononcer un discours aussi dense qu’applaudi sur la prairie du Grütli représente incontestablement un succès majeur pour la liberté d’opinion et une Suisse moderne et ouverte», relève la vice-présidente du PS Suisse Silvia Schenker. Avec l’autre vice-président, Pierre-Yves Maillard, elle emmenait cet après-midi une délégation socialiste aux côtés de la présidente de la Confédération.

28.07.07 -  La légalité ne fait pas l’égalité !

50 ans après avoir été la première a octroyé le droit de vote aux femmes la commune haut-valaisanne de Unterbäch qui s’est baptisée le « Grütli des femmes » a vécu deux jours de fête ce week-end afin de commémorer son rôle de pionnière sur le plan suisse. L’occasion de rappeler qu’aujourd’hui, la représentation paritaire des femmes en politique est encore loin d’être atteinte alors qu’il s’agit tout simplement d’une question de justice dans une démocratie digne de ce nom. Un appel lancé trois jours avant qu’Unterbäch ne reçoive, le 1er août, la présidente de la Confédération juste après que Micheline Calmy-Rey se soit rendue sur la plaine du Grütli accompagnée par de nombreuses femmes socialistes suisses.

27.07.07 -  Une Suisse au grand coeur – Rendez-vous le 30 juillet à Berne sur la place fédérale pour un grand festival gratuit

Une Suisse au grand coeur – Rendez-vous le 30 juillet à Berne sur la place fédérale pour un grand festival gratuit

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?