2007

07.11.07 -  Fiscalité : la concurrence est bel et bien un poison !

« Si le Conseil fédéral a raison de se refuser à vouloir directement subventionner les entreprises, il fait cependant fausse route en maintenant que la concurrence fiscale ne présente que des avantages » relève le conseiller aux Etats Alain Berset. Désormais converti aux impératifs d’un dialogue franc, ouvert et constructif avec l’Union européenne, le Conseil fédéral doit donner mandat à ses représentants de défendre les intérêts de la population et des entreprises suisses en luttant contre la surenchère des rabais fiscaux et des subventions accordés aux entreprises et à leurs propriétaires.

02.11.07 -  Le Groupe socialiste se penche sur les élections et prépare l'avenir

Le PS doit remettre l'ouvrage sur le métier après les élections fédérales d'octobre. Le Groupe socialiste partage entièrement l'analyse de la direction du parti à ce sujet. Il s'est informé sur les mesures en cours et a mené une première discussion sur la campagne et sur les élections. A noter que les élections fédérales ne sont pas encore achevées, puisque des seconds tours auront lieu dans plusieurs cantons, avec de bonnes chances pour le PS de maintenir voire d'accroître sa représentation aux Etats. La gauche sera aussi renforcée dans la Chambre des cantons grâce à l'entrée des Verts. Concernant l'analyse, il a été souligné qu'en tant que grand parti, le PS doit abriter plusieurs ailes, que le part a intérêt à mettre en valeur dans sa communication.

31.10.07 -  Cassis-de-Dijon: les consommateurs devront continuer de prendre leur mal en patience

„Le Conseil fédéral n'est pas pressé de faire baisser les prix en Suisse. Cela fait des mois qu'il annonce la suppression des entraves techniques dans le commerce entre la Suisse et l'UE (le fameux principe du Cassis-de-Dijon). Mais il n'a toujours pas présenté son message, se contentant aujourd'hui d'une nouvelle décision intermédiaire. Cela suffit! Nous exigeons que le message soit transmis le plus vite possible au Parlement", déclare la conseillère nationale Susanne Leutenegger Oberholzer. Il faut que les Chambres puissent enfin mener ce dossier à terme dans l'intérêt des consommatrices et des consommateurs. Un point positif cependant: le Conseil fédéral a décidé de maintenir la déclaration de provenance des produits. Sa suppression aurait été inacceptable pour les consommateurs.

26.10.07 -  Le président du PS Hans-Jürg Fehr annonce sa démission

Hans-Jürg Fehr démissionne de la présidence du PS pour le 1er mars 2008. C’est ce qu’il a annoncé cet après-midi devant le comité directeur du parti, avant d’en informer la presse. Hans-Jürg Fehr veut ainsi donner un signal positif et insuffler une dynamique nouvelle au PS après le mauvais résultat des élections fédérales. Apprécié au sein du parti, le président n’est pas tenu responsable de la défaite électorale de dimanche dernier et personne n’a réclamé son départ. Mais, au vu de la situation actuelle, il a décidé d’avancer de six mois sa démission, prévue initialement pour l’automne 2008. Parallèlement au renouvellement personnel en cours au sein du PS, une analyse approfondie des résultats des élections sera effectuée afin d’en trouver les causes et les remèdes.

19.10.07 -  La droite veut sortir le PS du Conseil fédéral!

Ce qui semblait être un simple ballon d'essai dimanche dernier apparaît de plus en plus vraisemblable: l'UDC serait en train de préparer le terrain pour un gouvernement de droite et exigerait dimanche l'exclusion du PS du Conseil fédéral. C'est en tout cas ce qu'on peut lire aujourd'hui dans différents médias. La direction de l'UDC, qui se réunit demain, serait en train de sonder les papables. La conclusion à tirer de ces manœuvres est simple: toutes celles et tous ceux qui veulent maintenir la concordance et la participation du PS au gouvernement doivent absolument aller voter pour le PS!

18.10.07 -  ZEB: Le PS veut que la 3ème voie entre Genève et Lausanne soit réalisée aussi vite que possible

« De nouveaux jalons importants ont été posés aujourd'hui en matière de politique des transports. La décision du Conseil fédéral constitue ainsi une nette amélioration par rapport au projet mis en consultation. Elle ne suffit cependant pas encore, car si le principe de la réalisation de 3ème voie entre Genève et Lausanne semble désormais acquis, en revanche le financement n’est pas encore assuré, ce qui compromet une réalisation rapide », déclare le conseiller national Roger Nordmann. Pour sa part, le PS demande que les options de développement du ZEB soient réalisées aussi vite que possible. Pour ce faire, il faut les planifier dès maintenant grâce au crédit accordé aujourd'hui. Le fait que les surcoûts des NLFA n'affecteront pas le développement de l'infrastructure du rail est également à saluer. En revenant sur sa décision de couper un milliard dans les investissements et en donnant mandat au DETEC d'élaborer très vite un nouveau message, le Conseil fédéral envoie un signe positif. La politique durable des transports voulue par le PS a ainsi fait de nouveaux progrès.

15.10.07 -  Grèves dans le secteur de la construction: c'est le partenariat social qui est en jeu

« Tout flambe: la conjoncture, les bénéfices des entreprises, les dividendes comme la productivité du travail. Seuls les salaires stagnent depuis des années. Et voilà que, dans le secteur de la construction, menace la sous-enchère salariale et sociale. La grève est d’autant plus justifiée que ce ne sont pas seulement les conditions de travail des 100'000 travailleurs du bâtiment qui sont remises en cause, mais bien le modèle suisse du partenariat social », relève le vice-président du PS Suisse Pierre-Yves Maillard. Les arrêts du travail représentent un carton jaune à l’égard de la Société des entrepreneurs qui a unilatéralement dénoncé la convention collective. Pour le PS, les patrons doivent absolument revenir à la table des négociations.

12.10.07 -  Elections fédérales: revenons-en aux fondamentaux

« Je suis fier de pouvoir annoncer aujourd'hui l'aboutissement de notre initiative populaire pour des impôts équitables, avec plus de 110'000 signatures. La justice fiscale est en effet l'un des axes centraux de notre campagne", a déclaré Hans-Jürg Fehr à l’occasion d’une conférence de presse. Le président du PS a en outre fait mine de se demander pourquoi la droite évite comme la peste, avant les élections, toute discussion sur les grands thèmes auxquels devra se confronter le prochain Parlement. La réponse est simple: la droite, à la remorque de l'UDC, sait parfaitement que ses projets de démantèlement, réduction des prestations, privatisations et cadeaux fiscaux pour les plus riches sont impopulaires. Logique donc qu'elle tente de les occulter derrière d'épais écrans de fumée et des campagnes à 15 millions autour de moutons et de complots. Il s'agit de ne pas fâcher l'électrice et l'électeur avant le 21 octobre. Pour sa part, le PS veut recentrer le débat sur les vrais enjeux, ceux sur lesquels il fait figure de principale force d’opposition au bloc de droite. Voter PS, c'est s'opposer dès le 21 octobre au démantèlement social et à l'injustice fiscale.

11.10.07 -  C'est désormais confirmé par le Département des finances: les projets fiscaux de la droite sont antisociaux!

Les réformes sociales de la droite entraînent des retombées sociales douloureuses. C'est ce que prouve une étude de l'Université de Saint-Gall, réalisée sur mandat de la Confédération. Autrement dit, ce que M. Merz et les radicaux prônent, ce sont des réformes profondément antisociales et néfastes pour les revenus faibles à moyens.

10.10.07 -  Quelle Suisse voulez-vous? Action du PS dans plus de 60 gares de Suisse

« Plus de 300 militant-e-s ont lancé ce matin dans plus de 60 gares de Suisse la mobilisation finale du PS. Il s'agit dans les jours qui restent de revenir sur les enjeux centraux des élections fédérales pour la Suisse et de montrer qu'il est d'une importance fondamentale de savoir qui du PS ou de l'UDC progressera », estime le secrétaire général du Parti socialiste suisse Thomas Christen. La question qui se pose est la suivante: Quelle Suisse voulez-vous?

Souhaitez-vous continuer avec la version optimisée pour votre téléphone portable?